Les chiffres de l’emploi de mai 2021 viennent de tomber, et nous pouvons vous le dire, l’embauche connait un bond en avant historique. La Caisse nationale des Urssaf a enregistré 785 549 déclarations d’embauche de plus d’un mois, hors intérim, en France (hors Mayotte), un niveau jamais plus atteint depuis janvier 2006.

C’est 81 400 embauches de plus qu’en 2019, signe d’un effet de rattrapage post-covid. Par rapport à février 2020, dernier mois avant la crise, le nombre d'embauches a augmenté de 6,2%. Ce sont les CDD longs et les CDI qui sont concernés, avec respectivement 402 756 et 382 793 contrats signés en mai 2021.

La proportion de CDI et CDD augmente également, avec 17,6% et 19,6% de l’ensemble des 5 millions de recrutements enregistrés au premier trimestre 2021.

Pour expliquer cette hausse, il y a évidemment le contre-coup des trois confinements et la reprise de l’activité. La Caisse nationale des Urssaf met également en avant que « cette hausse traduit la configuration favorable du mois de mai 2021, les lundis de fin mois (comme le 31 mai 2021) enregistrant classiquement un pic d'embauches au titre du mois suivant. ».

« Le marché du travail va mieux et va aller de mieux en mieux, sauf détérioration sanitaire, à défaut de pouvoir encore dire qu’il va bien », analyse Eric Heyer, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), dans les colonnes des Echos.

Selon l'Insee, en mars, l'économie française comptait 210 000 emplois en moins par rapport à la fin 2019. Pour retourner à l'équilibre, le niveau d'embauche devra conserver un niveau soutenu.

Les agences Fidérim vous accompagnes dans votre recherches de CDI et CDD, sur les bassins des deux Savoies, à Albertville, Chambéry, et Annecy. Envoyez-nous votre CV et nous pourrons ainsi échanger !

Autres actualités