Depuis la crise du Covid-19, le besoin de reconstruire son parcours professionnel a émergé chez beaucoup de personnes, et la question de la reconversion s'est replacée d'elle-même au centre du débat. Grâce à des droits comme le Compte Personnel de Formation (CPF), beaucoup envisage une formation pour changer de métier afin de changer de vie. Cependant avant de se lancer dans l'aventure des doutes persistes souvent, et certaines questions sont essentielles avant le grand saut. Fidérim vous propose une liste non exhaustive pour aider à mieux cerner vos besoins et envies de reconversion :

 

- Faut-il vraiment tout changer ?

Reconstruire sa vie pro n'implique pas forcément de repartir de 0. Vous connaissez les raisons qui vous poussent à vouloir changer d'air, néanmoins partir du département informatique pour aller au sein de l'équipe commerciale, ce n'est pas le même type de reconversion que prendre un billet de train aller simple pour la Lozère dans le but de devenir garde forestier. Gardez à l'esprit qu'il y a des dizaines et des dizaines de reconversions différentes, des radicales comme des petites, vous permettant d'acquérir un panel de compétences différentes.

Le recruteur regardera surtout la motivation et les qualités déjà acquises, pouvant être utile pour votre nouvel emploi. Ce qui me lance dans une transition toute trouvée pour la prochaine question...

 

- Quels sont vos qualités et vos compétences ?

Certaines compétences pourront se corréler avec des qualités qui seront nécessaires à la réussite de votre reconversion professionnelle : vous avez monté un planning et organiser vos semaines de travail en fonction, pratique pour ce nouveau job dans l'événementiel. Votre activité de plombier vous a permis de développer votre côté relationnel auprès du client, parfait pour une reconversion en tant que chargé de recrutement chez Fidérim.

Il est parfois difficile de réellement savoir quelles sont nos qualités naturelles, votre entourage sera présent pour vous apporter une réponse : "D'après toi maman, dans quel domaine d'activité je serais le plus compétent ? Pourquoi ?". Attention à avoir de bonnes relations avec son entourage...

 

- Êtes-vous bien informé ?

Une reconversion professionnelle est, dans la plupart des cas, pas chose aisée. Seul et en autodidacte, le travail est difficile (mais pas impossible !). Être accompagné d'un professeur ou d'un expert dans son domaine laisse la place à une progression plus rapide et moins laborieuse. Aujourd'hui, nous avons la possibilité de pouvoir s'interroger et avoir des réponses rapides, grâce à un outil très peu connu : internet.

Même si toutes les questions que vous pourriez-vous poser ne sont peut-être pas facilement trouvables, un nombre conséquent de conseils, de tutos, de témoignages, de liste de compétences et qualités, et de formations sont disponibles en ligne.

 

- Avez-vous envisagé l'échec ? 

C'est peut-être la question la plus importante à vous poser avant quelconque reconversion, et celle qui en a sûrement découragé plus d'un. Qu'allez-vous faire en cas d'échec ? Comment vous sentirez-vous vis-à-vis de vous-même ou de votre entourage ? C'est l'aspect le plus négatif quand on tente une reconstruction professionnelle, le plus gros doute à avoir.

La peur de l'échec se reposera beaucoup sur votre motivation et votre envie de changer votre vie professionnelle. Il faut l'accepter, et se permettre d'échouer. Ce qui compte, c'est que cette peur de l'échec ne vous arrête pas.

Autres actualités