Le recrutement par Intelligence Artificielle (IA) ça vous tente ? Même si cela vous paraît encore fantaisiste, dans un futur de plus en plus proche les recrutements se feront via robot et algorithme. Bien que nous ne soyons qu'aux prémices de l'IA dans le domaine du recrutement, les acteurs de la profession doivent déjà penser à l'intégrer dans leurs méthodes de travail. 

  L'arrivée de ces nouvelles technologies peut faire peur. Heureusement le capital humain est encore valorisé par rapport au capital matériel. D'après une étude, le capital humain a 2,33 fois plus de valeur que le capital matériel, et chaque euro investi dans le capital humain peut générer près de dix euros de revenu. C'est une réalité actuelle et future et ce même chez les géants du numérique. 

  Alors à quoi peut bien servir l'IA dans le recrutement ? Il serait utilisé comme un outil complémentaire, permettant notamment d'optimiser le temps de recrutement, d'identifier les meilleurs candidats pour un poste donné, d'identifier les tendances fortes, et façonner les méthodes de recrutement (changer l'organisation des métodes de recrutement). 

Certains grands groupes ont déjà franchi le pas en testant un robot nommé Vera, ou en adaptant leurs méthodes notamment grâce à des visioconférences déjà enregistrées et adaptables selon les réponses du candidat comme visiotalent

D'ici 2030 on estime que 50% des recrutements se feront via IA, reste à savoir si les clients et les candidats sont prêts à faire confiance dans le futur aux jugements d'un être fait de lignes de codes et dépourvus d'émotions.

 

Autres actualités