Selon Santé Publique France, un quart des contaminations des 3300 nouveaux cas journaliers de Covid-19 se seraient produits sur le lieux de travail. Par conséquent, les entreprises n’échappes pas aux nouvelles règles gouvernementales anti-covid, en compagnie des écoles et des universités. 

Le port du masque est rendu obligatoire dans tous les lieux clos et partagés : couloirs, salle de réunion, open space, vestiaires… "Nous adaptons le protocole sanitaire en fonction de l’évolution des connaissances scientifiques sur la Covid-19, de la situation sanitaire et de celle des entreprises. Pour ce qui concerne le masque, nous nous appuyons sur l’avis du Haut conseil scientifique de la santé publique qui a acté la transmission non seulement par gouttelettes mais aussi par aérosol", a déclaré Laurent Pietraszewski. Les cloisons et les vitres en plexiglass présentes dans nombre d’entreprises, ne seraient pas une protection assez efficace contre les particules fines émises qui peuvent rester en suspension dans l’air. Les masques seront à la charge de l’employeur. 

La distanciation sociale reste le geste barrière n°1 préconisé par l’État, le but étant de minimiser au maximum les contacts corporels. Le télétravail reste fortement recommandé sur l’ensemble du territoire, selon le secrétaire d’Etat, c’est à chaque d’entreprise de le mettre en œuvre en fonction de ses possibilités, de son implantation et en discutant de ses modalités au sein des CSE.

Cependant, pour les organisations d’employeurs, certaines règles nécessiterai une dérogation pour quelques entreprises, notamment sur le port du masque systématique. Le ministère du Travail a affirmé que toutes les demandes de dérogations seraient soumises au Haut conseil scientifique de la santé publique qui tranchera en dernier ressort.

L’inspection du Travail sera chargée de conseiller et de contrôler les entreprises et les manquements constatés suivront les procédures de droit commun. Toutes ces décisions ne nécessitent pas de décrets spécifiques, une fois la recommandation émise, c’est la législation classique du travail qui s’applique. Elle impose aux employeurs de protéger la santé de leurs salariés.

 

L'agence d'emploi locale Fidérim, vous accompagne dans vos recherches d'emploi sur AnnecyAlbertville et Chambéry

Autres actualités