Vous avez un ou plusieurs enfants au sein de votre foyer ? Ils sont scolarisés ? Vous n’êtes donc plus confrontés au souci de les faire garder pendant vos horaires de travail… Mais en cette période marquée par la COVID-19,  certaines écoles ou classes sont contraintes à la fermeture : 1 classe sur Annemasse, 4 classes sur le bassin Annécien, et 11 classes sur le bassin chambérien !

Initialement prévues pour un cas par classe, les fermetures sont désormais obligatoire pour 3 cas dans une classe. L’objectif est de freiner les fermetures. Selon les derniers chiffres officiels, 89 établissements scolaires – publics et privés sous contrat – sont actuellement fermés en France en raison de cas de contamination par le coronavirus (sur un total de 61.500), dont 76 écoles.

Une problématique peut très vite se mettre en place : comment procéder pour,  et travailler, et garder votre enfant à la maison ? Le Gouvernement a décidé de réactiver le dispositif de l’activité partielle.

En cas de fermeture d’école, de classes ou encore de crèches, les parents concernés pourront « bénéficier d’un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail, et au plus tard jusqu’à la fin de la période d’isolement » selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Un seul parent par foyer pourra disposer de cette indemnisation, seulement si le télétravail n’est pas possible (un justificatif est demandé).

La ministre du travail, Elisabeth Borne, a soutenu que l’activité partielle de longue durée serait maintenue jusqu’à l’été prochain. Cependant ce dispositif varie en fonction des statuts : salariés du privé, indépendants et fonctionnaires. Les salariés du privé seront placés en situation d'activité partielle (rémunérée à hauteur de 84% du salaire net ou 70% du salaire brut jusqu'au 1er novembre, puis à un taux dégressif).  

Les travailleurs indépendants et les contractuels de droit public bénéficieront d'indemnités journalières après avoir déposé leur déclaration sur la plateforme : declare.ameli.fr. Les fonctionnaires seront placés en autorisation spéciale d'absence (ASA) 

 

Fidérim, votre agence d’emploi locale, vous accompagne dans vos recherches de CDICDD et d’Intérim, en Savoie et Haute-Savoie.

Autres actualités